Pitcher en vidéo : les 9 règles indispensables à connaître

5 min de lecture

Chaque jour, 100 millions de personnes visionnent des vidéos*, ce qui en fait l’un des outils de communication les plus puissants pour les professionnels.

Dans ce contexte, le pitch vidéo est devenu incontournable pour les entreprises qui cherchent à développer leur activité.

Mais qu’est-ce qu’un pitch vidéo, au juste ? Il s’agit simplement d’un clip court (30 secondes à 5 minutes maximum) visant à présenter un projet, une solution ou une entreprise pour convaincre et séduire des cibles données. 

Idéal pour une start-up dans le cadre d’une levée de fonds auprès d’investisseurs potentiels ou encore pour un lancement de produit, le pitch vidéo concentre des enjeux majeurs. Finis les présentations Powerpoint lassantes et leurs slides formatés, lancez-vous dans la création d’un pitch vidéo différenciant !

Mais parler en public peut être un défi pour certains et captiver son auditoire requiert certaines astuces. Alors, quelle est la clé pour faire de cette présentation orale un véritable levier de développement et de visibilité en ligne ? Comment pitcher une vidéo de façon efficace ?

Nous les Fox, nous avons dégoté les meilleures idées pour vous aider à créer une vidéo réellement performante !

*Source : Pourquoi la vidéo doit faire partie d'une stratégie digitale ? | Le blog du Communicant

Au sommaire :


#1 Fixer les objectifs
#2 Rentrer immédiatement dans le vif du sujet
#3 Sculpter son message
#4 Humaniser le projet
#5 Projeter vers l'avenir
#6 Ne pas dénigrer ses concurrents
#7 Choisir les mots justes
#8 Soigner la forme
#9 Utiliser le motion design à bon escient

 

#1 Fixer les objectifs

 

Rien ne sert de courir, il faut partir à point

Pas de doute : chez les Fox, nous sommes entièrement d’accord avec la tortue de Jean de la Fontaine.

Alors, comment faire un pitch de présentation qui tape dans le mille ? Avant de lancer votre caméra, pensez à poser les objectifs précis de votre pitch vidéo :

 

  • À qui s’adresse mon pitch ? Définissez aussi précisément que possible la cible à laquelle vous vous adressez : s’agit-il de consommateurs ? D’investisseurs ? Vous pourrez ainsi déterminer la juste tonalité pour vous adresser à votre public avec subtilité et pertinence ;
  • Quelles actions mon pitch doit-il déclencher ? Partage, like, achat, clic, inscription, lecture d’un business plan : définissez l’objectif principal de vos présentations pour maximiser leur impact.

 

Exemple d'un pitch réalisé par une startup du Lab RH

HubSpot Video

 

 

#2 Rentrer immédiatement dans le vif du sujet

 

"On va capter l’attention en lui donnant immédiatement la big picture"*, note avec justesse Eric Salomon, entrepreneur dans la communication. 

Cette idée brillante n’a pourtant rien de sorcier : l’essentiel est de présenter directement le marché dans lequel vous vous situez (le contexte) et de souligner le problème que votre solution vient résoudre (la problématique). Dès le début de la vidéo, votre audience doit savoir où vous allez : c’est l’un des clés pour captiver son public lors d’une intervention orale. Pour cela, appuyez-vous sur l’étude de marché que vous aurez réalisée.

Malin comme un renard : Vous souhaitez gagner en force de persuasion ? Pensez à utiliser les techniques de storytelling, parfaites pour aider le public à s’identifier et à se projeter dans une histoire à la fois unique et authentique. Bonus : cela vous évitera même de commencer votre vidéo par le ronflant “Laissez-moi vous présenter…” !  



Exemple d'un pitch réalisé par une startup pour Vivatech

HubSpot Video

 

*Source : VIDEO - Tout pour savoir pitcher son projet devant un investisseur | Les Echos Start

 

#3 Sculpter son message

 

Dès le début de votre pitch vidéo, apportez une réponse claire à la problématique que vous aurez préalablement posée. Cela vous permettra de “captiver l’intérêt”, pour reprendre les termes utilisés par Eric Salomon.

Pour ce faire, faites ressortir votre message-clé en valorisant le bénéfice utilisateur. Pour sortir du lot et marquer les esprits, montrez votre différence : abordez les innovations intégrées par votre produit, par exemple.

Pour vous aider, n’hésitez pas à écrire un script pour votre pitch vidéo. Chez les Fox, nous approuvons à 100 % le déroulement proposé par l’entreprise Panache*, qui propose de structurer un pitch de la façon suivante :

 

  • Préciser l’utilité de la solution proposée : pour aider qui, et à quoi ? Quelle plus-value pour les utilisateurs ?
  • Faire émerger la désirabilité : à quel besoin répond votre solution ? Les utilisateurs la veulent-ils vraiment ?
  • Présenter la faisabilité : quelles sont les ressources utilisées ? 
  • Démontrer la viabilité : quelle est le mode de rémunération ? Quel est le niveau de rentabilité ? Comment l’argent est-il utilisé ?

Malin comme un renard : Vous présentez un produit ou une solution technologique dans votre pitch ? N’oubliez pas d’y intégrer une démonstration vidéo rapide de votre solution afin de permettre à la cible de mieux comprendre et se projeter dans l’utilisation.

 

 

Exemple d'un pitch réalisé par une startup pour La maison des startups 

HubSpot Video


*Source : Comment créer un pich gagnant à (presque) tous les coups

 

#4 Humaniser le projet

 

Soyez-en convaincus : votre équipe est votre force

Pour humaniser votre pitch et donner du corps à votre projet, mettez un coup de projecteur sur les personnes qui composent votre équipe. Chaque individu contribuera à incarner l’entreprise et à “captiver l’intérêt” (sic Eric Salomon), une fois de plus, de l’humain qui regarde votre pitch vidéo.


Malin comme un renard : La vidéo est particulièrement efficace pour mettre en avant l’humain, alors profitez-en pleinement ! Proposez à vos collaborateurs de prendre la parole dans le pitch vidéo à tour de rôle, par exemple. Cela apportera du relief et du dynamisme à votre clip !

 

Réalisez vos pitchs vidéo avec Storyfox !

Faire une démo  

 

 

#5 Ouvrir sur le futur

 

Quoi de mieux qu’un bond vers le futur pour mettre l’eau à la bouche de vos clients potentiels ? Voilà une belle façon de montrer que l’avenir ne se fera pas sans vous.

Votre pitch s’adresse à des investisseurs ? Présentez les étapes à venir et expliquez comment vous prévoyez d’utiliser les fonds récoltés.

Votre pitch est destiné à des consommateurs ? Montrez comment le produit pourra être adopté au quotidien et comment il évoluera dans le temps ! Donner un sens à votre pitch permettra de “capturer l’adhésion”, selon les mots utilisés par Eric Salomon.

 

 

 

#6 Ne pas dénigrer ses concurrents

 

Vous le savez probablement déjà : il n’est pas nécessaire d’écraser les autres pour émerger… bien au contraire !

Chez les Fox, nous sommes convaincus que le fair play est au bénéfice de tous. 

Pourquoi ne pas s’intégrer dans un écosystème concurrentiel existant ? Au pire, vous aurez simplement l’air bon joueur. Au mieux, vous bénéficierez des avantages d’un réseau existant. Intéressant, non ?


L’essentiel est de rester authentique et de trouver les bons « alliés » pour une relation professionnelle réciproque et équilibrée !

 

 

 

 

#7 Choisir les mots justes

 

L’objectif est de trouver le ton adéquat, à la fois professionnel (soyez convaincants ! ) et facile à comprendre (restez compréhensible et ponctuez votre prise de parole de silences ! ). Pour vous aider, basez-vous sur vos personas : comment s’expriment-elles ? Quel âge ont-elles ? Quelles sont leurs problématiques ? 

 

Pour mettre en valeur votre discours, nous vous recommandons d’apprendre votre texte par cœur pour le réciter avec naturel, sans avoir besoin de le lire. Cela vous aidera à garantir une bonne aisance orale.


Bonne nouvelle : nul besoin d’être un orateur hors-pair, même les plus timides peuvent prendre la parole en public ! Pas de trac à avoir lorsque tout est bien préparé. Adoptez une gestuelle naturelle et soyez attentif à votre communication non-verbale pour apporter de la fluidité. Ayez confiance en vous et n’oubliez pas votre respiration !

 

 

 

#8 Soigner la forme

 

Parce que le contenu ne fait pas tout (surtout sur internet), il est essentiel de peaufiner le contenant !

 

Voici la check-list à consulter pour ne rien louper :

 

  • Munissez-vous d’un smartphone de qualité pour garantir une image professionnelle (un trépied ou un stabilisateur vous aideront à obtenir un rendu optimal) ;
  • Tournez la vidéo dans un lieu calme, lumineux et professionnel ;
  • Placez votre logo en fond en positionnant par exemple un kakemono ou une affiche de votre entreprise ;
  • Agrémentez le tout d’une plante verte et d’un décor agréable à l’oeil ;
  • Adoptez un dress code cohérent qui correspond à votre entreprise et à votre cible.

Adoptez un dress code cohérent qui correspond à votre entreprise et à votre cible.

 

 

#9 Utiliser le motion design à bon escient

Ef-fi-ca-ci-té : c’est le maître-mot !

 

Le motion design doit venir souligner les idées-clés. Il permet de clarifier le message en dynamisant la vidéo pour maintenir l’attention de l’auditoire. Il contribue aussi à maximiser la transmission du message, même lorsque le clip est écouté sans le son - c’est le cas de 85 % des vidéos sur Facebook* !

 

Malin comme un renard : Au-delà du motion design, vous pouvez également utiliser de nombreux outils pour personnaliser votre vidéo professionnelle. Transitions, musique, découpage des rushs : Storyfox vous aide à monter votre pitch vidéo en quelques clics, pour un rendu optimal !

 

Réalisez vos pitchs vidéo avec Storyfox !

Faire une démo  

 

 

 

*Source : 50 faits impressionnants sur le Video Marketing en 2019

 


 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser : 
👉9 conseils pour une stratégie vidéo marketing gagnante
👉Comment réaliser une interview vidéo en 9 étapes ?

Informations supplémentaires dans une ligne